6 poke from Paris comme à Hawaï

Depuis peu, la tornade poke bowl a débarqué à Paris !

Poké quoi ? Ce n’est pas un hasard si ça sonne exotique, le poke vient d’Hawaï et ce sont les pêcheurs hawaïens qui ont lancé l’idée avec le déjeuner à base de dés de poisson cru qu’ils emmenaient en mer. Ça donne en général une base de riz, des dés de poisson mariné et tout un tas d’ingrédients : avocat, ananas, mangue, sésame, radis, algue, grenade & co.
En gros, c’est sain et ça fait voyager : le poke c’est donc pour les fans de poissons crus qui ont besoin de vacances !

Shaka

Shaka, c’est le trio de choc qui regroupe les deux amis de la Réunion, Alexandre et Etienne, et le chef Anthony Denon, ex-Ducasse et actuel Christophe Saintagne chez Papillon.
Ce qui fait la différence avec tous les autres, c’est qu’ici c’est un poke de chef, hyper cuisiné, hyper goûteux. Et le dépaysement est là, on se croirait dans une cabane de plage branchée à l’autre bout du monde avec planche de surf et déco d’artistes aux murs.

Le poke qui vaut le détour ? A composer soi-même avec le riz noir venere qui change du riz blanc, de l’avocat, du saumon ou du thon, des edamame, du sésame, de la mangue, la sauce tamarin délicieuse, de la cébette et les shiitake aux cacahuètes à tomber.
Où ? Près du Louvre.

Bowlypoke

4 poke signatures autour du saumon, du thon, du poulet et du tofu frit attendent les estomacs en vadrouille près d’Opéra avec des algues, des brocoli, du fenouil, de la patate douce, du cream cheese, du sésame au wasabi en topping (on peut aussi bien sûr créer son poke sur mesure). Pour la saison automne/hiver, il y a aussi des soupes maison chez Bowlypoke avec des recettes qui changent toutes les semaines.
Gros points forts ? Le riz, vraiment très réussi, moelleux et parfumé, l’option soupe et les sauces originales pour venir pimper son poké : sriracha spicy, sweet sesame, wazabi, ponzu, trina, etc.

Le poké qui vaut le détour ? Le Waikiki au riz blanc, saumon, avocat, mangue, radis, brocolis avec ciboulette, sésame au wasabi et sauce selon l’humeur.

Où ? 2 adresses à Paris, près d’Opéra et dans le 16ème.

Pacifico

Victor et le chef franco-vénézuélien Nañel Sem s’y connaissent sacrément bien en poisson mariné, poké & ceviche. Belle qualité du poisson, équilibre sucré-salé des recettes et créations originales avec une petite touche japonaise en bonus !

Le poké qui vaut le détour ? Celui au thon mariné au lait de coco, avec noix de cajou, chou kale et ananas mais aussi le ceviche de saumon, mangue, avocat avec sa délicieuse sauce au jus d’orange et sauce soja.
Où ? Près de la rue des Martyrs dans le 9ème.

Poké Bar

Poké Bar, c’est une histoire de femmes et de reconversion. L’idée d’Isabelle et Elodie, les voyageuses-entrepreneurs, c’est de faire tous les jours du 100% frais et de régaler avec des recettes saines qui font voyager.

Le poké qui vaut le détour ? Le poke daurade Maui à la daurade hyper tendre et parfumée grâce à la marinade aux agrumes, grenade, oignons rouges et jeunes, avocat, sésame, radis et riz thaï délicieux qui fait la différence.
Où ? 2 adresses à Paris, à Opéra et Madeleine.

Pokawa

Thon ou saumon ? Les deux mon capitaine ! La bonne idée du poke super protéiné de chez Pokawa, c’est justement de combiner les deux poissons avec la mangue pour le côté exotique, mais aussi la grenade, le sésame, les edamame, le chou rouge qui croque et le tout arrosé par la sauce tropicale.

Le poké qui vaut le détour ? Le super protéiné qui permet de ne pas choisir entre thon & saumon. Les deux, c’est mieux !
Où ? 3 adresses à Paris – dans le 2ème, le 6ème et le 17ème.

Dice Poke

Californie, New York, Singapour : ils ont fait le tour du monde du poke avant de se lancer dans la jungle parisienne. Préparés minute, les poke respectent ici l’héritage du pacifique tout en se permettant toutes les folies. Accueil super sympa, poisson high level et sauce Sweet Dice excellente mais j’aurais juste préféré que les poke soient plus gourmands et plus cuisinés comme pour les patates douces qui auraient pu être rôties ou les amandes grillées. La moitié d’avocat ce n’est pas non plus très facile à manger. Le tout est finalement un peu sec.

Le poké qui vaut le détour ? L’original saumon avec la sauce Sweet Dice et l’ananas.
Où ? Sur les Grands Boulevards.

 

Marie