Paris

Pertinence, entre France et Japon

Quand la poésie du Japon rencontre la technique à la française.

Dans son cocon de bois, Pertinence marque le début de l’aventure de Ryunosuke Naito et Kwen Liew, couple à la ville et aux casseroles des plus talentueux, passé par Taillevent, l’hôtel Cheval Blanc, le Restaurant 1947 et le Meurice, cru Yannick Alléno puis Alain Ducasse. Chaque jour, 18 chanceux peuvent pénétrer dans cette bulle d’élégance et de raffinement où les assiettes sont d’une précision ultime.

DSC_0375

DSC_0364

DSC_0353 (suite…)

3 plats à tester absolument chez Champeaux

Champeaux c’est la table à manger d’Alain Ducasse nichée sous la Canopée. Cette brasserie bien dans l’époque, au design industriel avec son tableau de gare déroulant l’offre du jour, réveille les Halles avec ses soufflés, ses cocktails et ses assiettes de bistrot bien balancées. Pompon sur le soufflé, les portes de Champeaux se referment tard dans la nuit, pour le plaisir des noctambules qui sortent d’une soirée ou d’une projection.

Aux manettes de la cuisine ? Kévin Kowal, imposant par sa taille mais doux comme un agneau, qui « propose une version réactualisée et plus légère de grands classiques. Moins de gras, de féculents, de sucre et beaucoup de légumes, de condiments et de sauces relevées ».

20132697_10212374042400228_730493333_o (suite…)

Mais où sont les femmes chefs ?

La chanson de Juvet résonne comme une évidence quand on visionne « A la recherche des femmes chefs », le documentaire engagé qui questionne.

Une femme sommelière ça interpelle, une femme chef aussi, mais pourquoi donc encore ce sexisme assumé ? Les femmes ont pourtant bien deux bras et un cerveau comme les hommes. Il y a eu la Mère Brazier (1ère femme chef à obtenir 3 étoiles Michelin, Maïté (et sa fameuse anguille), il y a aujourd’hui Mercotte et ses gâteaux, Adeline Grattard et son étoile chez Yamt’cha ou encore la Reine Pic à Valence, mais on voit finalement peu les femmes chefs, voir jamais.

Crédit photo : La Ferme Productions (suite…)

Les desserts de Michael Bartocetti au Shangri-la

Le lieu est unique, du genre palace 5 étoiles, salons privés et lustres dorés. Le chef pâtissier aux commandes du Shangri-la ? Michael Bartocetti, passé par les maisons des grands maîtres, du restaurant Guy Savoy au Plaza Athénée d’Alain Ducasse pendant plusieurs années. Il s’occupe aujourd’hui du sucré des deux restaurants de l’hôtel, La Bauhinia et l’Abeille, mais aussi du Tea-Time, de l’offre snacking et du room service.

palace

C’est lui qui a proposé pour la première fois à Paris un tea-time vegan : on peut dire que c’est couillu car ça ne peut pas plaire à tout le monde et la nouvelle a d’ailleurs fait jaser. On sent du coup que le gaillard aime le goût du risque.

100% Fraises

C’est la star de l’été et les pâtissiers la lui rendent bien ! Michael Bartocetti suit la saison et nous fait découvrir un fraisier, un sablé friand aux fraises des bois et enfin un sablé aux fraises ciflorettes givrées à la verveine. Qu’on se le dise, la fraise c’est toujours bon, mais cela surprend finalement rarement. Et pourtant, le chef créé la surprise avec l’une de ces trois créations, et pas avec celle à laquelle on s’attendait.

Crédit photo pour le sablé aux fraises ciflorettes : @dimples_man

(suite…)

Best raviolis in town

Quand l’envie prend de manger des raviolis, l’envie passe rarement !
Voilà 5 spots pour combler son envie d’Asie, toujours avec le meilleur du meilleur de Paris.

Trois fois plus de piment

Les raviolis les plus hot, c’est par là !  Conseil d’ami : ici, ne faites pas les malins avec l’échelle du piment de 0 à 5 ou vous allez sévèrement le regretter car le Sichuan est la région de Chine où la food est la plus épicée. Pour faire court, si vous n’êtes pas chinois, ne dépassez pas le grade 1 ou c’est la bouche en feu assurée (0,5 c’est nickel pour nous). Ces raviolis là sont divines, au porc et légumes avec de la coriandre, des cacahuètes pilées et un jus relevé.

Et elles se méritent car le spot est couru par le tout Paris, essayez d’arriver avant l’ouverture car il y a souvent une sacrée file d’attente : quand c’est (très bon), ça se sait vite !

19531628_10212165397304231_1000636983_o (suite…)

1 2 3 23