C’est quoi un bon tarama ?

Pas besoin de chercher loin et compliqué, le tarama c’est des œufs de cabillaud fumés + de la crème fraîche (il y a aussi des variantes de recettes avec de la mie de pain ou l’huile des œufs de cabillaud).

N’oubliez jamais, au grand jamais :

  • Le vrai tarama n’est pas rose fluo, il est blanc/beige. S’il est rose, c’est qu’on lui a ajouté du colorant rouge pour le rendre plus beau, extrait naturellement de la cochenille, une petite bestiole pas sexy du tout.
    Fuyez donc les taramas où il y a écrit E120, cochenille, acide carminique ou carmin sur l’étiquette !
  • La tarama se mange frais, il n’a rien à faire en pot car qui dit pot, dit conservateurs.
  • En gros, fuyez tous les taramas de supermarchés pour en faire du maison ou en acheter du frais dans les épiceries fines, restaurants, poissonniers : tous les taramas industriels sont très gras, très salés, très roses et plein de conservateurs et d’additifs.
  • Observez la teneur en œufs de cabillaud car c’est la base d’un bon tarama : il y a entre 25% et 30% environ d’œufs de cabillaud fumés dans les taramas industriels et 60% environ dans les taramas artisanaux.

Où goûter un bon tarama ?

  • Chez Mensae, le bistrot de Thibault Sombardier, pour un tarama maison avec une touche de poutargue et citron râpé.

Lire la suite de « C’est quoi un bon tarama ? »

Dolce Vita avec Kalios à la Brasserie Auteuil

C’est déjà la rentrée mais un air de vacances flotte sur la Brasserie Auteuil avec le menu 100% soleil signé Kalios, le dealeur d’huile d’olive.

La fourchette et la paille entre la Grèce et l’Italie, on trempe le pain pizza aux olives Kalamata dans le tzatziki puis dans la crème d’olive verte et on pioche un morceau de féta AOP en sirotant un cocktail revisité par le barman de chez Yaya restaurant, comme le Greco Spritz à la vodka infusée au romarin Kalios ou le Peloponnese Mule au gin infusé à la sauge des montagnes et miel du Péloponnèse. Cheers !

Lire la suite de « Dolce Vita avec Kalios à la Brasserie Auteuil »

Les petits secrets du Champagne Veuve Clicquot

Derrière les bulles du champagne Veuve Clicquot se cache une femme de caractère et plusieurs mystères.

#1 / Veuve Clicquot, mais pourquoi donc ce nom ?

C’est Philippe Clicquot-Muiron qui fonde la Maison de champagne en 1772 et son fils François Clicquot épouse Barbe-Nicole Ponsardin.
Cette demoiselle Ponsardin, devenue Madame Clicquot, se retrouve veuve à 27 ans et reprend les rênes de la maison en 1805. La voilà la fameuse Veuve !

Lire la suite de « Les petits secrets du Champagne Veuve Clicquot »

La Table du 11

Il n’y a pas de mystère : quand on baigne dans la gastronomie depuis tout petit, devenir chef semble une évidence.

Jean-Baptiste Lavergne-Morazzani vient d’une famille de gourmets et de restaurateurs depuis plusieurs générations. Sa famille, qui connaît la dureté du métier, a pourtant essayé de dissuader le passionné de se lancer dans cette vie de chef, mais sans succès.

Après un tour chez Gordon Ramsay et au Cobéa, il ouvre sa Table du 11 à Versailles en 2015 et seulement un an après à 24 ans, il décroche 1 étoile au Guide Michelin. C’est la surprise et toute la famille est émue par la nouvelle.

Lire la suite de « La Table du 11 »

Best cookies in town

Les moelleux, les dodus, les tout chauds, les faits maison bien sûr et ceux avec de la fleur de sel.

BOULANGERIE

Mamiche : c’est la boulangerie de quartier, près de Montmartre, où il faut vraiment s’arrêter. C’est le fruit du travail de deux jeunes femmes entrepreneurs survoltées, qui avaient peur de s’ennuyer dans leurs vies pro toute tracée. Et on ne s’ennuie jamais chez Mamiche, surtout quand les cookies sortent juste du four, des cookies super dodus, avec plein de chocolat et de la fleur de sel.

Lire la suite de « Best cookies in town »