Rue d’Hauteville dans le 10ème, un îlot vert comme le maquis invite le badaud à embarquer pour la Corse.

Un olivier par là, des photos vieillies et une guitare par ici : ça sent bien le soleil et les vacances, avec ce supplément d’âme et d’histoire en plus. Minnà pour « grand-mère », le surnom qu’on leur donne dans la partie sud de l’île, et pour le côté super convivial et généreux qu’il y a ici entre les murs.

DSC_1246

DSC_1237 (1)

Pas de mamies en cuisine mais le chef Grégory Honoré qui honore justement la mémoire des grands-mères de l’île et leur cuisine traditionnelle à base de brocciu (le fromage national – « Qui n’en a pas goûté ne connaît pas l’Île »), de figatellu (saucisse fraîche au porc), de prisuttu (jambon cru) et de châtaigne bien sûr. On s’y sent bien, on trinque au comptoir ou sur les tables avec un Cap Corse (le légendaire apéritif corse comme un vin cuit), on a forcément une pensée pour nos grands-mères (pas forcément corses mais qui cuisinent si bien) et on se dit « pourquoi pas la Corse ? » pour les prochaines vacances. Voilà quel effet ça fait de s’attabler Chez Minnà.

Crousti-fondantes les croquettes de jambon corse à la tomme, mignon à croquer le filet mignon de cochon à la crème de panzetta (« le bacon » corse) et bien saignante la tagliata de boeuf à la tomme & pesto. La croisière corse se termine avec le moelleux au chocolat au coeur de Nuciola, la pâte à tartiner aux noisettes corses et le fiadone, une sorte de cheesecake au brocciu, hyper fidèle au modèle original. Il fait vraiment bon vivre par ici.

DSC_1245

DSC_1252

Chez Minnà
20 rue d’Hauteville, Paris 10ème / Métro Bonne Nouvelle
Formule du midi entrée/plat/dessert à 20€ et dès 30€ pour une formule à la carte

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *