Le Comptoir des Arts

Rive gauche, à un pas du métro, du Jardin des Plantes et de la Grande Mosquée de Paris se dresse un comptoir où il fait bon vivre! La déco est un joyeux bordel et la cuisine de bistrot est revisitée et bichonnée!

DSC_0331C’est trop rare à Paris pour être souligné: l’accueil est adorable et l’équipe a le smile! Ça fait du bien! En parlant de la troupe, quatre amis sortis de Ferrandi sont aux manettes et une pâtissière s’occupe des desserts.

DSC_0332La carte est longue, impossible de ne pas trouver son bonheur, et c’est même difficile de faire un choix: tout donne envie! Les produits sont frais et de saison, et tout est fait maison. On s’y sent bien dans ce comptoir, surtout avec une limonade homemade à la citronnelle (puissante!) et un thé glacé, qui font penser aux vacances.

Par ici les entrées / Les bouchées de pomme de terre au comté sont si fondantes, on adore! & les ravioles croustillantes de crevettes emmènent jusqu’en Asie. On sent dès le départ que c’est une cuisine qui a du goût et des couleurs!

On est loin du pavé de saumon trop cuit et des légumes vapeur sans saveurs! Au Comptoir des Arts, on met de la ciboulette par-ci, des baies roses par-là, c’est fait avec attention et amour et le saumon est bien mi-cuit!

12167660_10206967768806767_1558004914_n

La salade qui réconcilie avec les salades de bistrots! De la mimolette par-ci, des courgettes et poivrons grillés par-là, des graines de courges par-ci, des tomates confites par-là! Plein de couleurs, c’est un bonheur!

12064360_10206967768926770_1712495451_n

Copieuses les assiettes, mais on est trop gourmands pour ne pas prendre de desserts! Ils sortent de l’ordinaire en plus, ce serait dommage de passer à côté. Les pêches pochées au rosé de Narbonne sont pleines de fraîcheur et le gâteau croustillant est très très bon (on veut bien la recette)!

Mais on préfère encore plus la pastilla aux figues et pommes! Le caramel au beurre salé est tellement bon qu’on le finit à la petite cuillère.

12168029_10206967801727590_1894894177_n

On aurait adoré une déco plus « arty » avec des tableaux ou des affiches placardées partout sur les murs, mais les couleurs se retrouvent dans les assiettes! C’est relevé, gourmand et assaisonné de voyages et d’amour pour la bonne cuisine!

Le Comptoir des Arts
100 rue Monge, Paris 5ème
Métro 7 Censier-Daubenton

Marie