Fulgurances, table éphémère

Fulgurances : n.f. caractère de ce qui est fulgurant, qui brille d’une lueur très vive, qui frappe par son éclat, qui est vif et soudain mais de courte durée.

Le Larousse tape dans le mile, Fulgurances est l’une des tables les plus pointues de Paris, toujours vive, toujours surprenante, toujours éphémère. Ici, les chefs échangent leurs tabliers plusieurs fois par an, tous les six mois ou moins selon les envies, et s’approprient les lieux le temps d’une aventure, d’un nouveau challenge ou le temps d’une résidence avant d’ouvrir leur propre maison.

DSC_1228

On passe des assiettes de l’israélien Tamir Nahmias qui emportent au Moyen-Orient, avec des parfums, des épices, des histoires de là-bas à celles de l’anglais Sam Miller, petit protégé de René Redzepi du Noma, le king de la cuisine nordique.

Fin du service le 4 mars pour ce Sam Miller, il vous reste donc exactement 4 jours pour vous laisser frapper par l’une des cuisines les plus frappantes qu’on a pu rencontrer ces dernières années. Le gars vous fait rêver avec des carottes, rôties en croûte de sel, fermentées avec airelles, cresson et jus beurré à la bergamote. Et qui arrive à marier de la sucrine, de l’aneth et une crème de comté ? C’est encore lui et c’est merveilleux.

DSC_1235

DSC_1229

DSC_1234

Il est de ceux qui osent l’huile d’olive dans un dessert avec une glace de lait et granité de myrtilles au thym-citron, de ceux qui ont des intentions très tranchées, qui provoquent et bousculent. Il y a de l’amer, du bizarre, du jamais vu mais surtout beaucoup d’émotions : palais avertis exigés pour ce spécimen hors norme. 4 jours et puis s’en vont, à jamais, vers d’autres horizons.

DSC_1236

Il y a de sacrées histoires qui s’écrivent entre les murs de Fulgurances ! On aime infiniment l’équipe qu’on sent ultra passionnée, toujours le smile aux lèvres et qui ose une sélection avant-gardiste de chefs d’ici et d’ailleurs pour dénicher le meilleur du meilleur. Fulgurances c’est aussi une revue engagée, « Itinéraires d’une cuisine contemporaine », qui raconte la cuisine et les chefs de notre époque.

Prochaine aventure fulgurante ? Céline Pham, chef indé franco-vietnamienne, pose ses casseroles dès le 8 mars pour six mois de résidence chez Fulgurances.

*Fulgurances fait aussi partie de notre Guide Micheline 2017.

Fulgurances
10 rue Alexandre Dumas, Paris 11ème
Prix : menu déjeuner en semaine à 19€ et 24€ / menu à 46€ et 58€ le soir / menu du samedi midi à 30€
Réservations en ligne

Marie

Leave a Reply