Où boulotter rue de Paradis ?

La rue de Paradis dans le 10ème est en train de devenir la rue du paradis de la food. Beaucoup d’adresses veggie mais pas que : il y a aussi la meilleure planque à panini de Paris, l’adresse de la plus scandaleuse des brioche perdue et le bistro qui emmène la fourchette entre France et Brésil.

  • Pressing

Il y a panini et panini.
Il y a ceux qu’on mangeait à la cafet’ au lycée, entre deux cours de SVT, même que c’était bien plus cool que de manger à la cantine. Et puis le midi il y a les panini de Pressing, des panini de chefs avec produits sourcés de méga qualité.
La baffe c’est ce pain de chez Gontran Cherrier qui est d’une croustillance fabuleuse.
A manger avec les doigts, évidemment.

Où ? 1 bis rue de Paradis, Paris 10ème.

  • 14 Paradis

Au numéro 14, Alexandre Ney accueille avec le grand sourire et Hugo Pinto cuisine comme il a si bien appris chez Michel Troisgros et Cyril Lignac : les deux font la paire pour faire passer le bon moment.
Dans les assiettes du chef, il y a la générosité, les saisons, les bonnes cuissons et les sauces qui font plaisir.
Les yeux rivés sur les photographies bleu piscine de Slim Aarons et sur le mur street art option auréole, on passe du saumon signature comme un sashimi cru-cuit avec une sauce umami qui fait saliver, au magret caramélisé, puis à la fameuse et scandaleuse brioche perdue au caramel beurre salé.
La nouvelle carte joue à fond sur les tapas, pour profiter de l’été, trinquer et partager un fish & chips, un tarama à la truffe ou un ceviche de daurade royale au fruit de la passion avec vue sur la rue bouillonnante.

Où ? 14 rue de Paradis, forcément.

  • Bistro Paradis

Brazil vibes par ici ! Ça cuisine français, du côté bistronomique de la force, mais avec des notes brésiliennes qui sonnent comme un air de samba. Cette table, c’est un voyage entre la France et le Brésil et c’est aussi une histoire d’amitié entre le chef brésilien Alexandre Furtado et Yoann Dinh qui prend soin des vins et des gens.
Au déjeuner, c’est le bon plan du quartier avec une cuisine travaillée à prix si doux (menu à 18 ou 23€) : pour preuve, cette petite bombe d’œuf mollet pané en croûte d’herbes avec quinoa et émulsion aux morilles.

Où ? 55 rue de Paradis, Paris 10ème.

Marie

Glaciers favoris : 5 raisons de les tester

Il y a glace et glace. La crème de la crème, ce sont celles de Il Gelato Del Marchese et celles de Une Glace à Paris, à lécher tout l’été, les yeux fermés.

  • Il Gelato Del Marchese

    – Meilleure glace à la pistache de France en 2015, le titre en jette et c’est tellement mérité !
    – Les glaces du Marquis ont du goût et le goût des bons produits, elles sont du genre classique mais si bien faites : ingrédients au top et glaces 100% naturelles et artisanales.
    – Zéro culpabilité car elles sont très peu sucrées pour laisser s’exprimer les fruits ou les ingrédients : 44 calories dans une boule de sorbet et 64 calories dans une boule de glace, raison de plus pour se faire plaisir avec un cornet 3 boules ! Les sorbets sont même certifiés vegan (ouai, ouai, on a tous un ami vegan.)
    – C’est le seul glacier où il y a les pépins dans le sorbet au fruit de la passion, car ils utilisent le fruit entier (et pas du coulis ou du concentré) : une merveille.
    – Ils conservent les noyaux des fruits utilisés dans leurs glaces (abricot / avocat / fruit de la passion / mangue), les font sécher et les envoient en Ethiopie pour aider à la reforestation. Leur but ultime par la suite est de pouvoir fabriquer leurs glaces avec les fruits des arbres replantés. Respect.

    Où ? A deux pas du métro Odéon dans leur boutique-boudoir (et aussi à la Grande Epicerie, chez Fauchon ou sur les Champs-Elysées).

  • Une Glace à Paris

    – L’un des deux pères du projet est Meilleur Ouvrier de France Glacier et champion du monde de pâtisserie. L’autre père est pâtissier. Emmanuel Ryon et Olivier Ménard font la paire.
    – Ils n’ont pas de limites : on vient ici pour les parfums qui sortent de l’ordinaire comme le sorbet carotte/orange/gingembre, la glace à la vanille fumée au bois de hêtre ou le combo sarrasin/nougatine.
    – On retourne en enfance avec les esquimaux qui viennent tout juste de débarquer avec cœur coulant, double coque et mariages très gourmands !
    – Ils osent même les légumes : la glace asperge au bois d’anis est bluffante.
    – Des cocktails givrés complètement givrés sont prévus pour l’été : Pastis, Mojito et Campari au programme.

    Où ? En plein cœur du Marais et à Montmartre, et bientôt sur les quais de Seine.

    Marie

     

     

Le petit-déjeuner haut perché du Terrass’’ Hôtel

Plus de 100 ans que le Terrass’’ Hôtel veille sur Montmartre, ce quartier bouillonnant au charme d’antan et d’aujourd’hui. Les livres et les couleurs vives accueillent le parisien qui a besoin d’évasion ou l’étranger qui rêve de devenir parisien.

Direction le 7ème étage pour prendre le petit-déjeuner le plus perché de Paris ! Les suspensions cuivrées volent au dessus des têtes pour surprendre et suspendre justement le temps, le temps d’un matin.

Lire la suite de « Le petit-déjeuner haut perché du Terrass’’ Hôtel »

Les Caves du Parc : histoire de femme et de vins

Christelle Taret a le vin dans le sang. Un petit tour par la banque et c’est la révélation des accords mets-vins dans sa nouvelle vie de sommelière aux côtés du chef Alain Senderens, chef du Lucas Carton, triplement étoilé.

Femme sommelière dans un monde de mâles ? Même pas peur.
Elle fait ensuite ses armes au restaurant Laurent avec le Meilleur Sommelier de France Philippe Bourguignon, puis c’est ensuite au Gaya, le restaurant de poissons étoilé de Pierre Gagnaire que son nez et son palais s’affinent.

Lire la suite de « Les Caves du Parc : histoire de femme et de vins »

Brussels Beer Project, le temple de la pression

 

Y’a de la bière dans l’air !

Le Brussels Beer Project a débarqué rue de Bruxelles à Paris avec ses 20 tireuses à bières pression, prêtes à dégainer leurs craft beer, des bières artisanales et expérimentales.
Il y a à la fois des bières belges artisanales et originales brassées par BBP et une sélection de bières invitées from UK, Italy ou Germany.

Lire la suite de « Brussels Beer Project, le temple de la pression »