Omakase comme « carte blanche » en japonais, c’est le défi que lance chaque mois l’appli Bim à un chef parisien. Le menu n’existe que le temps d’une soirée et s’envole ensuite en souvenirs.

4ème clap Omakase chez Carbón, la table tout feu tout flammes du chef suédois David Kjellstenius, ex-Saturne et Au Passage et du duo de l’Asado Club & de l’Empanaderia. La Suède se lie ici d’amitié avec la Côte d’Ivoire et l’Argentine. Joli mélange rassemblé autour des flammes.

Chez Carbon, ça fume, ça braise, ça grille.
C’est brut et cuisiné au feu. Le charbon est rougeoyant et le thermostat est déjà monté ici jusqu’à 500°c.

Lire la suite de "Omakase : BIM x Carbón"
Les Maquereaux, tapas sur l’eau.

Paris, la Seine, des huîtres, des tapas, du vin blanc, des cocktails et des copains.

Les Maquereaux ont posé l’ancre face au Pont Marie pour l’été et toute l’année, en version terrasse avec apéro à la cool et aussi en version resto sur l’eau qui tangue juste comme il faut. Débarquent alors les assiettes du chef brésilien Alexandre Furtado du Bistrot Paradis qui font oublier que la mer n’a pas ses quartiers à Paris. On embarque pour la croisière qui emmène la fourchette vers la mer et l’ailleurs avec de l’iode et des saveurs du bout du monde.

DSC_0405 (1)

Lire la suite de "Les Maquereaux, tapas sur l’eau."
3 plats à tester absolument chez Champeaux

Champeaux c’est la table à manger d’Alain Ducasse nichée sous la Canopée. Cette brasserie bien dans l’époque, au design industriel avec son tableau de gare déroulant l’offre du jour, réveille les Halles avec ses soufflés, ses cocktails et ses assiettes de bistrot bien balancées. Pompon sur le soufflé, les portes de Champeaux se referment tard dans la nuit, pour le plaisir des noctambules qui sortent d’une soirée ou d’une projection.

Aux manettes de la cuisine ? Kévin Kowal, imposant par sa taille mais doux comme un agneau, qui « propose une version réactualisée et plus légère de grands classiques. Moins de gras, de féculents, de sucre et beaucoup de légumes, de condiments et de sauces relevées ».

20132697_10212374042400228_730493333_o

Lire la suite de "3 plats à tester absolument chez Champeaux"
Nighthawks, cocktails à domicile

Portrait de la situation : soirée entre amis à la maison bien sympathique, musique qui fait vibrer les coeurs et oh lumières, « et si on faisait des cocktails » ? Vous avez sérieusement déjà essayé de jouer les mixologues en essayant de faire des cocktails à la casa, même du genre mojitos ? C’est un joyeux bordel, avec tout un tas d’ingrédients à trouver comme la très chère glace pilée et aussi les doses à maîtriser.

Ça ne s’improvise pas les gars, laissons donc faire les pros avec Nighthawks qui livre à domicile la rolls royce des cocktails parisiens !

dsc_0473

Lire la suite de "Nighthawks, cocktails à domicile"
Où manger la mer à Paris ? #1

A première vue, ce n’est pas si simple de croiser la marée, les mouettes et les pêcheurs avec leurs bedaines et leur courage, dans les rues de Paris. Et pourtant, voilà 3 spots pour prendre le large à Paris !

Version « ça vaut le coup d’attendre » : Clamato

Pas de réservation possible, donc pas d’autre choix que de s’armer de patience pour harponner le spot de la mer de Bertrand Grébaut, joyeux luron de la nouvelle génération de chefs qui sortent des sentiers battus et qui mettent le produit au cœur des assiettes.
Mais la croisière entre ceviche, tataki, accras, bulots, poulpe mariné and co. vaut vraiment le coup d’attendre : c’est frais (forcément), vif et 100% mer.
Ne passez pas à côté de deux pépites : le cocktail Clamato – un bloody Mary twisté avec un bouillon de palourdes – et la tartelette au sirop d’érable, divine.
Et notre conseil pour attendre sans ronchonner : aller boire un verre de vin chez El Toro Borracho, un super resto à tapas, à quelques numéros de Clamato.

Lire la suite de "Où manger la mer à Paris ? #1"