Posts Tagged ‘Food’

Odette

La petite dernière du clan Rostang s’appelle Odette, du nom de la grand-mère de la propriétaire de la Maison Albar Hotel Paris Céline qui accueille la nouvelle adresse de la famille au cœur des Halles. Entre bois et cuivre, du sol au plafond, on se dit que la famille Rostang sait toujours bien recevoir : les sourires et le service sont délicats comme dans un étoilé.

DSC_0181

DSC_0180 (suite…)

noma au Japon

« 6 semaines pour (ré)inventer le meilleur restaurant du monde ». Ça annonce la couleur.

René Redzepi est le chef le plus énigmatique du siècle, à la tête du noma à Copenhague depuis 2003, élu 4 fois meilleur restaurant du monde et dont la cuisine fait fantasmer la planète.

En janvier 2015, il se lance le pari fou d’emmener sa brigade à Tokyo (cuisiniers, serveurs, femmes et enfants : 70 au total) pour créer en 6 petites semaines un restaurant et un menu éphémère de 14 plats en harmonie avec la culture japonaise. Les caméras de Maurice Dekkers suivent ses aventures et nous embarque dans un tourbillon de création et de remise en question de chaque instant. Si c’est bon, ce n’est pas suffisant, ça doit être exceptionnel. On découvre le chef et son équipe unis et solidaires, prêts à donner toutes leurs tripes pour la cuisine, si exigeante et cruelle.

Surmonter l’échec est leur quotidien, essayer, recommencer, goûter, rater puis réussir. On vit avec eux l’excitation du challenge, puis l’adrénaline et les doutes des préparatifs jusqu’au premier service.

Un film humain et vibrant.

Dans les salles depuis le 26 avril.

Marie

Jean-Louis Nomicos : macaronis & Tablettes

Jean-Louis Nomicos est le cuisinier de la Méditerranée, père de ses Tablettes étoilées et père des macaronis qu’il faut avoir goûté au moins une fois dans sa vie. Celles aux truffes noires, foie gras, parmesan et jus de veau, celles qui font aller le palais entre l’enfance et l’âge adulte, entre les macaronis régressives et les macaronis haute couture. Vingt années que cette signature fétiche réjouie. Découverte à Taste of Paris premier cru, elle est restée dans la case des plats qui marquent, de ceux qui intriguent et passionnent. Merci chef Nomicos de continuer à faire vivre cette recette, c’est fou de savoir faire rêver avec des pâtes.

DSC_1035

(suite…)

Focaccia parisiennes

A Paris, l’Italie se croque en version pizza couture chez Bijou, se sirote en expresso bien serré ou en cocktail au basilic chez Louie Louie, se shop’ à l’épicerie Mmmozza, se partage en version traditionnelle avec la mama chez II Modigliani ou en version « je n’ai plus de place, mais je prends un dessert quand même » avec le tiramisu d’Obermama. Mais alors qu’on en trouve à tous les coins de ruelles en Italie, la focaccia se fait assez rare sur les pavés parisiens. Voilà 2 spots où croquer une focaccia comme en Italie !

DSC_1234

(suite…)

Quand le parisien va bruncher

Quand arrive le week-end, le parisien va boire des coups, se promène dans le Marais ou le long du canal, rattrape tout le sommeil de la semaine, va au marché, se pose en terrasse, mais il a aussi et surtout un rituel : le brunch ! La religion du parisien c’est ce moment de maxi détente et de maxi orgie food où il raconte ses folies de la veille, ses amours et ses emmerdes autour d’œufs Bénédicte supplément saumon fumé et de maxi pancakes au sirop d’érable.

Voilà 4 brunchs parisiens qui valent le détour :

Les Niçois : le brunch du Sud

Baby-foot et terrain de pétanque au sous-sol, pissaladière, panisses (les frites from Provence), sardines grillées dans les assiettes et bouteilles de rosé sur le comptoir : ça sent le Sud par ici ! La déco est canon, entre fleurs et récup, et du coup, le parisien a l’impression d’atterrir dans une maison de vacances avec le soleil et les copains qui vont avec. C’est très bien cuisiné, du salé au sucré, et ça change carrément de tous les brunchs qu’on connaît. Super adresse !

(suite…)

1 2 3 8