Brasserie Bellanger by Victor et Charly : cuisine au beurre, cuisine du coeur !

Après un restaurant éphémère à Belleville et un stand raclette de compet’ au Food Market, Victor et Charly, le duo de bons vivants, ouvre sa caverne aux bons produits !
La Brasserie Bellanger, c’est une brasserie parisienne mais version moderne avec la crème de la crème des produits, à petits prix comme l’œuf bio mayo à 1€ ou des plats à 13€.

Lire la suite de « Brasserie Bellanger by Victor et Charly : cuisine au beurre, cuisine du coeur ! »

Les Carrés, les croque-monsieur revisités

108 ans, c’est l’âge du croque-monsieur !

Mais pourquoi ce sandwich a un nom de cannibale ? C’est en 1910 que tout a commencé : un client a demandé au bistrotier d’un café parisien quelle viande se trouvait à l’intérieur du sandwich au pain de mie du jour. Le petit rigolo a répondu : « de la viande de monsieur ! ». Intrigués et amusés, tous les clients ont alors commandé ce fameux sandwich et le bistrotier l’a ajouté le lendemain à la carte vu son succès.

Aux Carrés, Xavier revisite ce croque-monsieur que l’on croît connaître en s’inspirant des saisons et de ses trouvailles : effiloché de poulet/guacamole/mozzarella, fondue de poireaux à la crème/truite/cheddar ou même en version veggie avec des légumes de saison en plus du guacamole et de la mozzarella.
Mais pas d’inquiétude, le classique est toujours là à la carte avec sa béchamel maison, son jambon blanc et sa Tomme de Savoie.

Gros crush pour le Carré de Pastrami avec sa sauce moutarde & miel qui fait toute la différence !
Le pain très croustillant vient d’un artisan boulanger, les viandes sont françaises, la béchamel est maison (comme tout le reste ici) : ça donne des croque-monsieur dodus et gourmets.

Encore plus de croque-monsieur ? Chez Fric-Frac, les croques du Canal ou chez Grilled Cheese Factory.

Les Carrés
60 rue St Lazare, Paris 9ème / Métro

Marie

Fric-Frac, les croques du canal

Ça croque et ça croustille dans cette cabane du Canal !

Ici, le croque-monsieur fait sa star en version canaille revisitée : les codes du croque sont dépoussiérés avec des recettes bien dans l’époque. Que du bon à croquer : pain du MOF Frédérique Lalos aux 5 céréales/noir/ou levain de sarrasin, viandes françaises, emmental grand cru, béchamel Mornay, marinades maison et roll royce du jambon « Prince de Paris ».

Virage à droite vers l’Asie avec Le Shaolin et sa compotée de gambas/shiitake/citronnelle/ gingembre et basilic thaï, virage à gauche vers le Mexique avec L’Aztèque et son poulet mariné/fromage fumé/poivrons grillés/coriandre et avocat pimenté, ou alors virage au Nord avec Le Viking au pain noir/saumon Gravlax/Granny Smith/radis noir/oignon rouge et aneth.

Et rien ne se perd, tout se transforme : le pain des croques devient du pain perdu pour le dessert ! Cuillère sur le qui-vive pour tester ce sacré pain perdu aux pommes caramélisées avant de partir se perdre le long du canal.

IMG_8882 Lire la suite de « Fric-Frac, les croques du canal »