Glaciers favoris à Paris

Il y a glace et glace ! Voilà la crème de la crème des glaces à lécher tout l’été, les yeux fermés.

  • Il Gelato Del Marchese

– Elue meilleure glace à la pistache de France en 2015 par la radio France Inter, le titre en jette et c’est tellement mérité !
– Les glaces du Marquis ont du goût et le goût des bons produits, elles sont du genre classique mais si bien faites : ingrédients au top et glaces 100% naturelles et artisanales.
– Zéro culpabilité car elles sont très peu sucrées pour laisser s’exprimer les fruits ou les ingrédients : 44 calories dans une boule de sorbet et 64 calories dans une boule de glace, raison de plus pour se faire plaisir avec un cornet 3 boules ! Les sorbets sont même certifiés vegan (ouai, ouai, on a tous un ami vegan.)
– C’est le seul glacier où il y a les pépins dans le sorbet au fruit de la passion, car ils utilisent le fruit entier (et pas du coulis ou du concentré) : une merveille.
– Ils conservent les noyaux des fruits utilisés dans leurs glaces (abricot / avocat / fruit de la passion / mangue), les font sécher et les envoient en Ethiopie pour aider à la reforestation. Leur but ultime par la suite est de pouvoir fabriquer leurs glaces avec les fruits des arbres replantés. Respect.

Où ? A deux pas du métro Odéon dans leur boutique-boudoir (et aussi à la Grande Epicerie, chez Fauchon, au Lafayette Gourmet jusqu’au 4 septembre ou sur les Champs-Elysées).

  • Une Glace à Paris

– L’un des deux pères du projet est Meilleur Ouvrier de France Glacier et champion du monde de pâtisserie. L’autre père est pâtissier. Emmanuel Ryon et Olivier Ménard font la paire.
– Ils n’ont pas de limites : on vient ici pour les parfums qui sortent de l’ordinaire comme le sorbet carotte/orange/gingembre, la glace à la vanille fumée au bois de hêtre ou le combo sarrasin/nougatine.
– On retourne en enfance avec les esquimaux qui viennent tout juste de débarquer avec cœur coulant, double coque et mariages très gourmands !
– Ils osent même les légumes : la glace asperge au bois d’anis est bluffante.
– Des cocktails givrés complètement givrés sont prévus pour l’été : Pastis, Mojito et Campari au programme.

Où ? En plein cœur du Marais, à Montmartre et aussi chez Fou de Pâtisserie cet été.

  • Hoct&Loca

Au Québec, ils appellent ça une molle et on en trouve absolument partout ! Cette glace italienne à la vanille est trempée minute dans du chocolat, et une coque se forme ainsi tout autour de la glace. C’est régressif à mort ! Et voilà que la molle a débarqué à Paris en version deluxe avec six crus de chocolat au choix, lait ou noir, du Venezuela 72% assez intense au Brésil 55% aux notes exotiques. Pour cette première molle parisienne, on s’est laissé tenter par le chocolat noir 64% de Madagascar, un peu acidulé avec des notes de fruits secs torréfiés. C’est un québécois d’origine qui a ramené cette douceur à Paris et on le remercie.

Où ? A deux pas du Centre Pompidou, au 99 rue de la Verrerie, Paris 4ème.

  • La Glacerie

Le glacier David Wesmaël a ouvert avec beaucoup de bonheur sa première boutique parisienne. A la fois Champion du Monde de Pâtisserie par équipe en 2006 et Meilleur Ouvrier de France Glacier en 2004, l’artisan lillois est un vrai professionnel de la glace. Avec ses entremets glacés ronds et brillants, ses tubes de glace qui réinventent l’art de servir la glace, ses bonbons de chocolats glacés et ses barres glacées, il fait dans la glace chic mais surtout très gourmande. Il faut vraiment goûter sa glace mangue-vanille et sa glace à la pistache de Sicile, ainsi que ses bonbons de chocolats irrésistibles.

Où ? Près du BHV dans le Marais, le quartier des glaciers.

  • A la Mère de Famille

Le plus ancien chocolatier de Paris dégaine aussi les glaces chaque été et l’esquimau au praliné et noisettes du Piémont est diabolique ! Le praliné est l’une des spécialités de la maison, voilà pourquoi il est si bon. Et les noisettes sont torréfiées, caramélisées mais elles sont surtout entières, ce qui rend la glace très gourmande et puissante en goût noisette.

Où ? Dans les 12 boutiques mais très fan de la boutique-mère du 35 rue Faubourg Montmartre.

  • Pierre Marcolini

Le plus gentil des chocolatiers belges nous replonge en enfance en plongeant justement ses esquimaux glacés dans 6 toppings chocolats signatures : le plus dur, c’est de choisir ! Fan du combo coco & chocolat noir fumé et du combo mangue & chocolat au lait noisettes grillées et fleur de sel.

Où ? Dans les boutiques parisiennes, à la Fondation Louis Vuitton, et même aux Galeries Lafayette.

 

Marie

 

Les 3 créations de Pierre Marcolini à tester d’urgence

Il y a du nouveau du côté de chez Pierre Marcolini, le champion du monde de pâtisserie 1995, devenu le chocolatier sympathique que l’on connaît.
Relooking complet, du logo jusqu’aux boîtes : voilà un coup de frais pour accueillir le printemps avec joie !
Et si on ne devait en choisir que trois, voilà le tiercé gagnant des nouvelles créations de la saison signées par le chocolatier belge.

Lire la suite de « Les 3 créations de Pierre Marcolini à tester d’urgence »