Le Rech, entre filets & marées

Le Rech, restaurant de poissons d’Alain Ducasse, dépoussière les filets de la cuisine de la mer traditionnelle.

Ici, on voyage. Et le pirate qui fait voyager est le chef Anthony Denon, arrivé au Rech depuis quelques mois, et d’abord passé par le Plaza Athénée et le Meurice époque Christophe Saintagne.

L’hyper créatif honore les incontournables classiques de la maison comme l’Aile de raie à la grenobloise ou la Sole de ligne épaisse au beurre demi-sel, mais s’amuse aussi à emmener le goûteur aventurier vers des contrées qu’il ne connaît pas encore. Le cœur de saumon en croûte de céréales s’acoquine avec la betterave et la bonite avec les agrumes, plus étonnant encore, le chinchard s’habille avec la cacahuète et les piquillos.

DSC_1427

DSC_1428

DSC_1434 Lire la suite de « Le Rech, entre filets & marées »

Les histoires cachées derrière le Lobster Bar

On pousse la porte du Lobster Bar, 1er du genre, pour se lécher les doigts après avoir croqué dans un lobster roll bien sûr ou dans l’un des trois nouveaux sea burgers qui valent la croisière. Saumon, Cabillaud ou Gambas, le tout est emmitouflé dans un pain brioché/moelleux/dodu, sauces maison et escorté de frites avec peau (oh yeah !) et d’un ou deux verres de blanc pour faire glisser.

DSC_1317

DSC_1318 Lire la suite de « Les histoires cachées derrière le Lobster Bar »

Où manger la mer à Paris ? #1

A première vue, ce n’est pas si simple de croiser la marée, les mouettes et les pêcheurs avec leurs bedaines et leur courage, dans les rues de Paris. Et pourtant, voilà 3 spots pour prendre le large à Paris !

Version « ça vaut le coup d’attendre » : Clamato

Pas de réservation possible, donc pas d’autre choix que de s’armer de patience pour harponner le spot de la mer de Bertrand Grébaut, joyeux luron de la nouvelle génération de chefs qui sortent des sentiers battus et qui mettent le produit au cœur des assiettes.
Mais la croisière entre ceviche, tataki, accras, bulots, poulpe mariné and co. vaut vraiment le coup d’attendre : c’est frais (forcément), vif et 100% mer.
Ne passez pas à côté de deux pépites : le cocktail Clamato – un bloody Mary twisté avec un bouillon de palourdes – et la tartelette au sirop d’érable, divine.
Et notre conseil pour attendre sans ronchonner : aller boire un verre de vin chez El Toro Borracho, un super resto à tapas, à quelques numéros de Clamato.

Lire la suite de « Où manger la mer à Paris ? #1 »