Tiramisu du tonnerre

Je l’aime le plus classique possible, à la fois léger comme un nuage et fort en café. Exit les pépites de chocolat, feuilles de menthe, fruits rouges, meringues et compagnie : un tiramisu classique, sinon rien !

Guillaume Grasso

Ici, le tiramisu suit le même chemin que les pizzas : le chemin de la tradition. Guillaume Grasso a la pizza napolitaine dans le sang, il en a fait son cheval de bataille et met tout son cœur dans sa pâte et dans les ingrédients sélectionnés. Il est d’ailleurs l’une des seules pizzerias à Paris et en France à être affiliée à l’Associazione Verace Pizza Napoletana qui certifie l’authenticité de ses pizzas à la napolitaine. Et le tiramisu, bien imbibé en café, est d’une légèreté folle !
La Vera Pizza Napoletana /45 Rue Brancion, Paris 15ème.

Daroco

Miroirs, verre, velours : avant d’être un restaurant, le lieu grandiose abritait les ateliers de Jean-Paul Gautier et a ainsi vu défiler les créations de l’artiste avant de voir défiler aujourd’hui pizzas et pasta fraîches. Fin du show avec deux desserts à tomber, la mousse aux chocolats grands crus et le tiramisu délicieux et bien relevé en café avec quelques éclats de noisette qui ne viennent pas gâcher la fête.
Daroco / 6 Rue Vivienne, Paris 2ème.

Sonata

Dans cette pizzeria des Batignolles, l’équipe a le smile et les pizzas sont très généreuses ! En dessert, la cuillère fonce soit sur le tiramisu tradi ou vers la tarte ricotta et poire pour changer.
Sonata / 45 Rue Brochant, Paris 17ème.

Rusidda

C’est à la fois une épicerie fine sicilienne et une table de poche où commander des lasagnes maison ou les généreux pizzoli, des paninis à base de pâte à pizza, fourrés au pesto de pistache, jambon cru et mozzarella fior di latte et enfin toasté.
Et en dessert ? Tiramisu bien crémeux bien sûr !
Rusidda / 1 Rue Borda, Paris 3ème.

Eataly

L’arrivée d’Eataly à Paris a fait grand bruit ! Difficile de résister aux stands de charcuteries et mozzarella ou de ne pas sentir la faim monter dans les rayons de sauces tomate, pasta et huiles d’olives. Ne loupez pas le tiramisu, maison bien sûr et très très bon, très léger et caféiné, à commander au restaurant « La Pasta e la Pizza » à l’étage ou à prendre à emporter au rez-de-chaussée. On peut mettre prendre un cours de pasta fraîches ou de tiramisu à La Scuola di Eataly pour apprendre à les refaire à la maison.
Eataly, 37 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4ème.

Parmi les légendes qui entourent le tiramisu, il y a celle qui raconte qu’à la Renaissance, les Vénitiennes offraient du tiramisu à leurs amants pour leur donner force et vigueur, il était considéré comme un aphrodisiaque.

Mais le tiramisu serait en fait une astuce pour ne pas gaspiller le café froid et les restes de gâteaux, en y ajoutant un peu de liqueur pour ramollir les gâteaux et en les recouvrant de mascarpone, l’affaire était jouée pour ne rien gâcher et se régaler.

Marie