Pourdebon, pour l’amour des producteurs

Pourdebon, c’est 150 producteurs passionnés qui proposent une sélection aux petits oignons avec les produits de leurs régions. Il y a des maraîchers, des poissonniers, des bouchers, des cavistes, etc : tout pour manger bon.

Ouvrir les yeux pour savoir d’où viennent les produits qui atterrissent dans nos assiettes, c’est plus qu’important. Ce cornichon dans votre sandwich vient-il de l’autre bout du monde ou de votre région ? Mais qu’est-ce que ça change au fait ? Déjà, la planète vous remerciera mais c’est aussi une question de respect des saisons et des hommes qui bossent derrière.

Pourdebon tisse un lien entre eux et nous, entres les producteurs et les consommateurs.

Sur le site, on découvre le visage du fromager de Beillevaire qui a fait ce beurre aux algues ou le sourire du fermier qui a mis en bouteille le jus de pommes de ses vergers de la ferme Viltain.

On a rencontré Eric Guygniec de La Conserverie artisanale de Keroman à Lorient en Bretagne, qui nous a parlé de sa vie de marin et de ses rillettes de la mer :

« J’ai été pêcheur pendant 50 ans mais ça fait 5 ans que je suis à terre pour valoriser la pêche de nos 5 chalutiers. Quand on était en mer, on faisait des bocaux pour l’équipage et puis on s’est dit qu’on allait les partager avec la terre ferme. On a 20 recettes aujourd’hui comme les rillettes de merlu aux olives noires bio ou les rillettes de sardines à la menthe bio.
Aujourd’hui, on transforme seulement 5% de notre production, 95% de notre pêche est vendue en frais.
Et sans bouger de chez nous, on peut se faire connaître grâce à Pourdebon.
Nous on est en Bretagne, et sur nos bocaux, vous pouvez retrouver le nom du chalutier qui a pêché le poisson de votre rillette, où il a été pêché et même comment les pêcheurs vivaient à bord par exemple. »

Gros coup de cœur pour ses rillettes de la mer comme le thon blanc Kari Gosse, car les recettes changent de ce qu’on connaît et surtout, elles ont le vrai goût de la mer.

Pourdebon

Marie