Parce qu’il n’y a pas qu’Ober Mamma dans la vie

On ne va pas cracher sur la stracciatella ou les pasta à la truffe qu’on est allé, jadis, manger chez East, Ober, Mamma Primi et Big Love mais là on dit basta à l’empire Big Mamma et à sa légendaire attente interminable.
C’était drôle un moment, le rapport prix-régalade est bon, mais on demande maintenant le divorce avec Big Mamma car il y a un tas d’adresses italiano-branchouilles à Paris qui méritent aussi d’être connues !

Lire la suite de « Parce qu’il n’y a pas qu’Ober Mamma dans la vie »