Best raviolis in town

Quand l’envie prend de manger des raviolis, l’envie passe rarement !
Voilà 5 spots pour combler son envie d’Asie, toujours avec le meilleur du meilleur de Paris.

Panda Panda

En terrasse à Belleville, à deux pas du Canal Saint-Martin, c’est l’envolée vers Taïwan et Hong-Kong avec les raviolis maison de Panda Panda !  Deux options : les xiao long bao au porc bien juteux remplis de bouillon (attention, ça brûle) et les wontons crevettes avec une pâte fine comme du papier. Régalade aussi avec les aubergines chinoises ultra fondantes et les beignets de crevettes au sel, poivre de Kampot, ail et pignons. Un nouveau spot chinois où l’on va adorer revenir !
Panda Panda / 21 rue Juliette Dodu, Paris 10ème

Trois fois plus de piment

Les raviolis les plus hot, c’est par là !  Conseil d’ami : ici, ne faites pas les malins avec l’échelle du piment de 0 à 5 ou vous allez sévèrement le regretter car le Sichuan est la région de Chine où la food est la plus épicée. Pour faire court, si vous n’êtes pas chinois, ne dépassez pas le grade 1 ou c’est la bouche en feu assurée (0,5 c’est nickel pour nous).

Ces raviolis là sont divines, au porc et légumes avec de la coriandre, des cacahuètes pilées et un jus relevé.
Et elles se méritent car le spot est couru par le tout Paris, essayez d’arriver avant l’ouverture car il y a souvent une sacrée file d’attente : quand c’est (très bon), ça se sait vite !
Trois fois plus de piment / 184 Rue Saint-Martin, Paris 3ème.

Lire la suite de « Best raviolis in town »

Festival des Pâtes fait danser les noodles

Le spectacle est saisissant ! Chez Festival des Pâtes, les noodles fraîches du jour sont tirées à la main devant des clients aux yeux d’enfants, dans une ronde qui hypnotise et allèche le palais.

13936589_10209121352765020_429914973_n

Ce spot chinois fraîchement ouvert à deux pas du parc du Luxembourg fait dans la nouille de blé sautée, en sauce ou en bouillon, et toujours « all natural » (rien de plus que de la farine de blé, des œufs et de l’eau). Lire la suite de « Festival des Pâtes fait danser les noodles »