La bûche de Bryan Esposito à l’Hôtel Westminster

En voilà une bûche qui sort des sentiers battus !
Bryan Esposito a la palme du pâtissier qui prend le plus de risques pour ce cru 2017 des bûches de Noël : quand ce n’est pas un dessert à l’assiette au chou-fleur & coco qu’il envoie au restaurant Le Céladon, il s’amuse à revisiter l’éclair en version carrot cake ou le millefeuille en version banoffee pour le teatime.

Lire la suite de « La bûche de Bryan Esposito à l’Hôtel Westminster »

Le teatime british de Bryan Esposito à l’Hôtel Westminster

C’est au Duke’s bar de l’Hôtel Westminster, en vert et bois de la tête au pied, que l’on peut prendre le teatime le plus british de la capitale.

Saison après saison, le joyeux luron Bryan Esposito, aussi sympatique qu’inventif, s’amuse à détourner les classiques anglais pour en faire des pâtisseries haute couture.
Transformer le carrot cake en éclair ? Easy !
Détourner le banoffee en mille-feuille ? Done !
Ça donnait un éclair avec une douce crème à la carotte et des pickles pour le peps et un mille-feuille équilibré entre le caramel et la banane.

Lire la suite de « Le teatime british de Bryan Esposito à l’Hôtel Westminster »

Les desserts de Bryan Esposito au Céladon

A deux pas de l’Opéra, l’Hôtel Westminster Paris cache un restaurant gastronomique, le Céladon et un bar british tout de bois et vert vêtu dont le petit nom Duke’s bar rappelle celui du duc anglais.

Aux manettes sucrées du Céladon ? Bryan Esposito, chef pâtissier ayant bien bourlingué de Ladurée aux fourneaux de Dominique Saibron, le boulanger d’Alésia. Toujours le smile et toujours connecté, le chef est du genre inventif qui aime revisiter tout en twistant les saveurs ou les textures. Le joyeux luron a par exemple emmené le Mont-Blanc du côté du Japon en remplaçant le fameux marron par de la pâte d’azuki, le haricot rouge que l’on trouve partout en Asie : l’esprit japonais avec les codes du Mont-Blanc.

DSC_1473 Lire la suite de « Les desserts de Bryan Esposito au Céladon »