Uma, tapas du bout du monde

Dans un voyage entre le Pérou et le Japon, voilà où emmène Uma.

Lucas Felzine, c’est le chef ultra généreux et créatif qui veut juste faire plaisir et faire découvrir les deux cultures qui le fascine. Le gaillard est du genre voyageur et aime surprendre : les tacos de bœuf débarquent avec du guacamole mais aussi du sésame et du shiso, les gyozas typiquement japonais sont relevés avec un curry péruvien. C’est le mélange des genres et des continents, entre l’Asie et l’Amérique. On l’appelle la cuisine nikkei et le samouraï du genre excelle ici dans sa discipline (aucun adversaire en vue à Paris).

Les tapas tabassent, c’est l’aventure à coup de ceviche, tiradito, empanadas et tacos.

Le must du must, ce sont les gyozas de canard laqué avec vierge japonaise et émulsion de curry péruvien. Vous n’avez jamais goûté des gyozas pareils.

On ne laisse surtout pas la fourchette passer à côté des ceviche avec leur leche de tigre à lécher, du gigli d’épeautre et blé aux coquillages et fleur d’oranger, des bolas de kaboutcha et choux mariné, feta & olive miso, et des fameux gyozas bien sûr.

On ne fait pas non plus l’impasse sur les cocktails de Théo – le barman bien sympa – qui font aussi voyager avec des notes de passion, d’algue nori, de gingembre ou de jasmin.

Uma c’est du dépaysement, du soleil, du piment.

Uma, 7 rue du 29 juillet, Paris 1er / Métro Concorde
Bar à ceviche le midi + Menus à 29€ ou 34€
Tapas du lundi au samedi de 18h à 22h30
Restaurant à l’étage du lundi au samedi de 19h30 à 22h30
Bar à cocktails de 18h à 1h30

Uma : à retrouver aussi dans mes QG parisiens et dans mes best raviolis de Paris.

Marie