Le Lumen, un voyage entre Japon et Italie

Voyage entre le Japon et l’Italie.

Alors que le Japon et l’Italie semblent à priori à des années lumières, le chef Akira Sugiura les conjuguent au Lumen dans des assiettes d’une élégance folle.

Nichée dans une cour secrète au pied de l’église Saint-Roch, à l’écart de toute l’agitation Opéra-parisienne, la terrasse du Lumen ressemble à s’y méprendre aux places de villages du nord de l’Italie – à l’heure de la sieste, quand les rues sont calmes.

DSC_1036

DSC_1043

Le cuistot, second devenu chef, est un baroudeur. Du Japon où il a aiguisé ses couteaux, à l’Australie où il a aiguisé sa plume au restaurant gastronomique Testuya’s, de l’Italie bien sûr à l’Espagne : le voyage a formé sa jeunesse et sa cuisine. Avant d’arriver au Lumen, il avait posé ses dernières valises au Sola, étoilé franco-japonais de la rive gauche. Sacré périple avant d’arriver au pied du Louvre.

Le voilà maintenant aux commandes avec sa patte italo-niponne bourrée de charme. Le soir, menu découverte en cinq escales, à prendre les yeux fermés. Vraiment.

Pour s’amuser la bouche : jambon de Parme et coeur de burrata. L’Italie est bel(le) et bien là.

DSC_1045

DSC_1044

Ce soir là, le homard avait enfilé sa robe estivale aux couleurs des tomates et du melon de saison. Jolie fraîcheur, légère comme une plume (bien aiguisée).

DSC_1047

Les trenettes, originaires de Gènes et cousines des linguines, avaient pris le large côté mer. Mariage plus qu’heureux entre les tomates et les palourdes chères à la cuisine italienne et la poutargue dont raffole les japonais. Pas besoin d’avocat pour prévenir un futur divorce, les deux pays s’entendent à merveille !

DSC_1060

L’échine de cochon était confite dans un jus au miso plus que divin (si c’est possible de faire plus haut perché que le divin). On ne le répétera jamais assez, mais ce sont pour nous les sauces qui font les grands plats ! Du coup, grand plat que ce plat là. Plus de Japon que d’Italie dans cette assiette mais le shiitake était juteux, la purée beurrée, et le tout très brillant.

DSC_1063

Fin du voyage avec l’acidité du yuzu et de la confiture de citron bercée par la meringue, les fruits rouges et le sablé. Joie de finir par cette note légère (c’est avec les agrumes que l’on aime souvent dire au revoir, ou avec du chocolat, au choix).

DSC_1067

Le Lumen réserve donc une cuisine italienne généreuse et chaleureuse, dans un style bien japonais plein de délicatesse. Et dans les verres ? De l’Italie bien sûr.

Le Lumen
15 rue des Pyramides, Paris 1er / Métro Pyramides
Ouvert du mardi au samedi
Le midi, formule entrée/plat ou plat/dessert à 28€
Le soir, menu découverte à 48 €

Marie