Le teatime du George V, on y va ou pas ?

Même pas encore la trentaine que Maxime Frédéric est déjà reconnu comme un prodige.
Formé six ans au Meurice auprès de Camille Lesecq puis de celui que l’on ne présente plus, Cédric Grolet, c’est lui qui s’occupe maintenant des créations sucrées du teatime et des trois restaurants étoilés du George V : l’Orangerie (1 étoile), Le George (1 étoile) et Le Cinq, la table trois étoiles de Christian Le Squer.
Mais l’élève Maxime n’a pas à rougir devant le maître Grolet. Son teatime est bluffant.
Il est d’une gourmandise et d’une précision extrême, du salé au sucré, du cookie au baba.

Lire la suite de « Le teatime du George V, on y va ou pas ? »

Guide Micheline 2018

2017, c’est l’année où Micheline est sortie de l’ombre, celle faite par son mari Le Bibendum qui lui vole la vedette depuis toujours. Chaque jour, elle a arpenté Paris et le monde, à pied ou en uber, pour dénicher le meilleur, pour rencontrer les chefs et raconter leurs histoires.
Micheline reprend aujourd’hui du service pour son deuxième guide du meilleur du meilleur, de la street food aux étoilés, de Paris jusqu’au bout du monde.

Meilleure claque dans la gueule : Maaemo en Norvège. Pour la valse des serveurs, pour cette crème de King Crabe et la cérémonie du pain.

Et Porte 12 pour son menu en 7 services où il se passe quelque chose dans chaque assiette. Sauce XO from Hong-Kong, œuf qui surprend, umami & compagnie.

Meilleur kebab : le kebab revisité de Balagan, à lécher.

Meilleur brunch : La Réclame pour le cocon où l’on se sent bichonné avec ces produits et cet œuf poché exceptionnel à la crème de cèpe, huile de truffe et noisettes du Piémont.

Meilleure fondue : la fondue chinoise de Fondue Factory, amusante, bien parfumée et à volonté.

Meilleur endroit pour commander toute la carte : Jones et Marrow, pour leurs assiettes très très cuisinées. Lire la suite de « Guide Micheline 2018 »

Maaemo, l’étoile du Grand Nord

Mettre son nom sur une liste d’attente pour tenter sa chance dans le restaurant le plus prisé d’Oslo, c’est un peu comme envoyer une bouteille à la mer. Normalement, c’est trois mois d’attente minimum pour avoir la chance d’entrer chez Maaemo et de faire partie des 8 tables du jour.
Et là, le fameux mail qui dit qu’une table s’est libérée. Bonheur !

DSC_0422 Lire la suite de « Maaemo, l’étoile du Grand Nord »

L’Expérience FÄVIKEN

12 mars 2017 :
Regarder par hasard l’épisode Chef’s Table sur Magnus Nilsson et se sentir complètement fasciné par ce chef du Grand Nord et icône de la Cuisine Nordique qui a réussi l’exploit de créer l’un des meilleurs restaurants du monde au milieu de nulle part en Suède.
Découvrir qu’il n’y a que deux réservations par an – mars et septembre – qui ouvrent pour 6 mois chacune et qui sont complètes en seulement quelques minutes.

DSC_0439 Lire la suite de « L’Expérience FÄVIKEN »

Jean-Louis Nomicos : macaronis & Tablettes

Jean-Louis Nomicos est le cuisinier de la Méditerranée, père de ses Tablettes étoilées et père des macaronis qu’il faut avoir goûté au moins une fois dans sa vie. Celles aux truffes noires, foie gras, parmesan et jus de veau, celles qui font aller le palais entre l’enfance et l’âge adulte, entre les macaronis régressives et les macaronis haute couture. Vingt années que cette signature fétiche réjouie. Découverte à Taste of Paris premier cru, elle est restée dans la case des plats qui marquent, de ceux qui intriguent et passionnent. Merci chef Nomicos de continuer à faire vivre cette recette, c’est fou de savoir faire rêver avec des pâtes.

DSC_1035

Lire la suite de « Jean-Louis Nomicos : macaronis & Tablettes »

Guide Micheline 2017

titre

Le Guide Michelin dévoile aujourd’hui ses étoiles, celles qui font la pluie et le beau temps sur la sphère food, celles qui récompensent les meilleurs hôtels et restaurants de France depuis 1900.

Et Micheline alors ? On dit pourtant que derrière chaque grand homme se cache une femme. Voici venu le jour où Micheline, la femme du Bibendum, sort de l’ombre. Micheline est gourmande et passionnée, elle se ressert toujours du vin, prend toujours un dessert et fait le marché le dimanche matin pour mijoter des produits de saison à son Michelin. Elle est belle, drôle, bavarde, bien en chair et en connaît un rayon sur ce qui se fait de mieux dans les assiettes de Paris, du Nord et de la Belgique. A coeur ouvert, elle sort aujourd’hui son Guide Micheline pour récompenser la crème de la crème de la gastronomie, de la street food aux étoilés.

Meilleure claque dans la gueule : Raw. On en est ressorti soufflé, c’est bon signe.

Lire la suite de « Guide Micheline 2017 »