Où boulotter à Pigalle ?

Il est coquin et mystérieux ce quartier ! Pigalle, c’est le Moulin Rouge des touristes mais c’est aussi le repère des fans de cocktails, là où l’on peut manger dans la meilleure pizzeria du monde hors d’Italie ou vibrer dans une soirée comme à Tel-Aviv : voilà 7 spots pour boulotter un cookie, une pizza ou un baba à Pigalle.

Pour un cookie ou une babka : Mamiche

Ça bosse tôt et ça bosse dur dans cette boulangerie de quartier où Cécile et Victoria ont imposé leur bonne humeur et leur style girls & miches power  : il faut foncer sur la babka encore chaude, les miches rustiques et le cookie chocolat & fleur de sel.
Et cerise sur la miche, une deuxième boulangerie Mamiche ouvre cet été au 32 rue du Château d’Eau près de République.
Mamiche / 45 Rue Condorcet, 75009 Paris.

Lire la suite de « Où boulotter à Pigalle ? »

Le petit-déjeuner haut perché du Terrass’’ Hôtel

Plus de 100 ans que le Terrass’’ Hôtel veille sur Montmartre, ce quartier bouillonnant au charme d’antan et d’aujourd’hui. Les livres et les couleurs vives accueillent le parisien qui a besoin d’évasion ou l’étranger qui rêve de devenir parisien.

Direction le 7ème étage pour prendre le petit-déjeuner le plus perché de Paris ! Les suspensions cuivrées volent au dessus des têtes pour surprendre et suspendre justement le temps, le temps d’un matin.

Lire la suite de « Le petit-déjeuner haut perché du Terrass’’ Hôtel »

Le Lulli, la table du Grand Hôtel du Palais Royal

Toute première fois que Jean-Baptiste Orieux occupe un poste de chef et on sent déjà qu’il est à la recherche du goût et du bon. Passé d’abord par le Lutetia et le Fouquet’s Barrières, il a maintenant pris les rennes des cuisines du Lulli, le restaurant du Grand Hôtel du Palais Royal
Sa ligne de conduite, c’est de mettre le produit au cœur. Au cœur de tout.

Lire la suite de « Le Lulli, la table du Grand Hôtel du Palais Royal »

Les desserts de Bryan Esposito au Céladon

A deux pas de l’Opéra, l’Hôtel Westminster Paris cache un restaurant gastronomique, le Céladon et un bar british tout de bois et vert vêtu dont le petit nom Duke’s bar rappelle celui du duc anglais.

Aux manettes sucrées du Céladon ? Bryan Esposito, chef pâtissier ayant bien bourlingué de Ladurée aux fourneaux de Dominique Saibron, le boulanger d’Alésia. Toujours le smile et toujours connecté, le chef est du genre inventif qui aime revisiter tout en twistant les saveurs ou les textures. Le joyeux luron a par exemple emmené le Mont-Blanc du côté du Japon en remplaçant le fameux marron par de la pâte d’azuki, le haricot rouge que l’on trouve partout en Asie : l’esprit japonais avec les codes du Mont-Blanc.

DSC_1473 Lire la suite de « Les desserts de Bryan Esposito au Céladon »