Festival des Pâtes fait danser les noodles

Le spectacle est saisissant ! Chez Festival des Pâtes, les noodles fraîches du jour sont tirées à la main devant des clients aux yeux d’enfants, dans une ronde qui hypnotise et allèche le palais.

13936589_10209121352765020_429914973_n

Ce spot chinois fraîchement ouvert à deux pas du parc du Luxembourg fait dans la nouille de blé sautée, en sauce ou en bouillon, et toujours « all natural » (rien de plus que de la farine de blé, des œufs et de l’eau).

DSC_0411

DSC_0415On est à des années lumière de la chinese food peu raffinée servie sur des buffets gargantuesques.
Ici, c’est délicat, épicé comme on aime, avec des bouillons excellents et des noodles jamais mangées nul part ailleurs et faites maison par une équipe adorable.

DSC_0418

On a suivi les « pouces » de la carte qui signalent les spécialités de la maison. Pour commencer le voyage ? Les dumplings (raviolis) grillés au poulet et légumes à faire tremper dans la sauce maison et réalisés devant nous par la mama de la maison. Pour arroser les dumplings ? Des jus frais juste pressés.

DSC_0429

DSC_0416

DSC_0417

C’est ensuite au tour de Monsieur d’entrer en scène avec sa danse des noodles tout à fait impressionnante (à voir en images ici) : les pâtes sont étirées comme des élastiques et frappées sur le plan de travail pour éliminer l’excédent de farine, avant d’être jetées dans l’eau bouillante.

1 pouce et 1 piment pour le Kung Pao chicken, des nouilles en sauce avec légumes, poulet et cacahuètes grillées. Sauce qui tue !

DSC_0419
Et enfin 2 pouces pour la soupe de nouilles au ragoût de poitrine et tendon de bœuf, la spécialité du chef. Le bouillon de bœuf n’est ni gras, ni trop salé, il est super parfumé et la viande est tendre comme rarement.

DSC_0421
Toujours du 100% maison avec la glace au thé vert et haricots rouges, bien lactée, bien goûtue.

IMG_3245

Enfin réconciliée avec la food chinoise grâce à cette adresse pleine de saveurs, qui en met aussi plein les yeux avec sa danse des noodles. Il n’y avait d’ailleurs presque que des Chinois dans le restaurant ce soir-là : voilà le signe que c’est un très bon spot, aimé des locaux !

Mais au fait, qui des Italiens ou des Chinois ont inventé les pâtes ? Grand débat. Les Ritals sont bien sûr les king des penne au pesto, des spaghetti alla carbonara & cannellonis farcies à la ricotta, mais c’est bien en Chine que des archéologues ont trouvé en 2002 la trace des nouilles les plus anciennes du monde, de près de 4000 ans. On dit que Marco Polo aurait ensuite découvert les pâtes au 13ème siècle pendant un voyage en Chine avant d’en rapporter à Venise où elles connurent la gloire.
Voilà, voilà, fin d’un mythe. Les pâtes sont bien nées en Chine !

Festival des Pâtes
10 rue Toullier, Paris 5ème / Métro Cluny-Sorbonne ou RER Luxembourg
Prix tout doux : raviolis grillés à 5,5€ et plats entre 10€ et 13€
Menu du midi à 12,80€

Marie